Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

NOTRE PROJET

Publié par Laurent Lambrot

Dans le cadre de nombreuses rencontres breuilletonnes, des réunions de quartier, des discussions avec les associations, les commerçants, les artisans, nous avons pris en compte vos aspirations.

Avec vous, nous avons affiné une vision globale de Breuillet, le village où nous aimons vivre !

Commerces, écoles, associations, services, environnement... tous les habitants demandent que ces atouts de notre vie locale soient protégés et améliorés.

Ils aspirent à trouver auprès de leurs élus une pratique nouvelle de la démocratie et un contact convivial et de proximité.

Au fil des jours, nous allons vous présenter le fruit de ces rencontres et du travail de toute notre équipe : un projet qui repose sur les valeurs que nous partageons et qui repose sur trois piliers, l'humain, l'économie, l'environnement.

NOTRE PROJET

LES AÎNÉS Leur expérience est une richesse, il faut savoir être à l’écoute.

A Breuillet 32 % de la population a plus de 60 ans. Aujourd'hui les plus jeunes retraités qui sont actifs et en bonne santé, sont quasi unanimes : ils veulent rester dans leur maison.

Autre constat : près de la moitié des personnes âgées de plus de 80 ans sont des personnes vivant seules à leur domicile. Elles ont besoin de nous.

La commune a un rôle à jouer pour apporter aux aînés les services appropriés.

Nous voulons faciliter le maintien à domicile par des actions simples développées dans le cadre du CCAS à qui nous donnerons une véritable capacité d’action. Aides ménagères, portage des repas, aides pratiques, soutien aux familles, le Centre d'Action Sociale peut agir ou plus simplement apporter les informations, les conseils utiles.

Pour rompre l'isolement nous projetons d'organiser le partage d’un repas hebdomadaire dans une salle communale grâce aux minibus. Les « Jardins de partage » sont aussi un excellent moyen de créer des liens entre générations.

Information et prévention sont deux mission que le CCAS peut assurer :

pour préparer les moments difficiles comme l'entrée en maison de retraite (Convaincre que si on anticipe on met toutes les chances de son côté.)

pour envisager les questions de sécurité domestique : déplacements dans la maison, aménagements et travaux.

Surtout si elle est isolée, la personne âgée devient plus soucieuse de sa sécurité.

La police municipale peut intervenir pour améliorer la sécurité par des conseils sur les précautions à prendre pour éviter les intrusions. Elle peut être plus attentive dans ses rondes aux maisons des personnes très âgées et manifester une présence rassurante.

LES JEUNES ACTIFS ET LEURS ENFANTS

Nous ne voulons pas les opposer aux ainés et à leurs besoins, bien au contraire car nous pensons que leurs intérêts se rejoignent.

Nous devons développer un potentiel d'actifs présents sur la commune :

ce sont des aides à domicile, des artisans et prestataires de service, des professionnels de la santé qui s’occuperont des anciens.

La commune doit tout faire pour favoriser l'installation de jeunes couples et de leurs enfants.

Ils ont tout d'abord besoin de logements à des prix accessibles. Le projet de la ZAC apporte des réponses en favorisant l'accès des primo-accédants et en développant l'offre locative.

Il faut aussi donner à leurs enfants les structures indispensables, de la crèche au centre d'accueil et de loisirs et proposer aux adolescents (12-16 ans) des activités qui leur plaise vraiment. Ces offres doivent corresponde à l'attente des parents et favoriser un réel épanouissement des enfants.

Nous pourrons créer et développer tous ces services dans le cadre du nouveau canton de la Tremblade que notre commune va intégrer prochainement (ainsi que Mornac et St Palais) : réseau intercommunal de crèches, d'assistantes maternelles et de Centre de Loisirs.

L'école est le pilier le plus important de cette politique destinée aux jeunes actifs.

Plus encore : L'ÉCOLE EST LE POUMON DE NOTRE VILLLAGE.

Nous soutiendrons l'activité de notre école et nous déploierons tous les efforts nécessaires pour conserver ses classes et ses enseignants.

Très vite, nous mettrons en place la réforme des rythmes scolaires grâce au travail fait par notre équipe depuis plusieurs mois. Nous pourrons compter sur le soutien de la CARA puis du Sivom du Canton de La Tremblade.

Les associations sont également prêtes à apporter leur concours et nous étudierons ensemble toutes les possibilités.

NOTRE PROJET

LA VIE ASSOCIATIVE C'est une richesse qui irrigue toute la vie locale.

Elle a besoin d'être encouragée et soutenue.

Lors de nos rencontres avec les associations, nous avons fait plusieurs constats : peu ou pas de dialogue, un climat dénué de confiance, un manque de souplesse dans l'utilisation des salles.

Nous établirons avec toutes les associations les conditions d'un échange constructif. Un état des lieux sera nécessaire pour recenser leurs besoins ainsi que l'offre qu'elles peuvent apporter aux activités péri-éducatives.

Nous avons compris leur besoin d'un local, une « maison des associations » où chacune pourrait disposer d'espaces de rangement (ne serait-ce un placard qui ferme à clef...)

Cette maison commune leur offrira la possibilité de se retrouver entre-elles, de créer des liens, d'organiser une mutualisation de leur matériel et de s'entraider.

Nous étudierons avec bienveillance leur demande de mise à disposition des mini bus.

Notre souhait est de voir les associations oeuvrer ensemble sur des manifestations sportives et culturelles.

Par exemple : l'organisation d'une journée annuelle des associations qui permette de faire valoir leurs activités auprès de la population. Elle serait l'occasion de mettre en lumière des compétiteurs ou des bénévoles méritants.

NOTRE VILLAGE DOIT ETRE MIS EN AVANT PAR L'ASPECT CULTUREL

La culture est aujourd’hui un cruel manque pour les breuilletons et pour l'image de notre village. Nous voulons développer la culture pour tous, la rendre accessible à toutes les générations. Très souvent, elle peut être liée à la vie associative.

BREUILLET ne manque pas de lieux où elle peut s'exprimer : église, presbytère, temple, arboretum, places...

Nous voulons faire revivre le presbytère en en faisant un lieu d'accueil pour les associations culturelles et pour les artistes. Accueillir et s'intéresser aux arts visuels, aux arts du son, aux arts du spectacle vivant. Pour ce projet nous ferons appel à la participation de la région et de la CARA.

Valoriser la salle des fêtes devient urgent pour lui permettre d'accueillir à nouveau spectacles, projections, conférences.

Nous souhaitons encourager les PRATIQUES CULTURELLES.

  • Soutenir les initiatives des associations culturelles : chorale, danse, théâtre, groupes musicaux.... et encourager le spectacle vivant.
  • La médiathèque est sous-utilisée. Nous dynamiserons son activité par des actions simples et peu onéreuses : club de lecteurs, salons du livre, sessions d'écriture, club philo, stages BD pour les ados....
  • Préparer un jumelage serait l'occasion de fédérer autour de cet échange toutes les associations désireuses d'y participer.

La fête du coquillage est devenue un rendez-vous important au cœur de l'été. Nous voulons l'enrichir d’un aspect culturel « le land art » que les breuilletons et les touristes s’approprieront (avec jeux de pistes, rallies-photos …)

Le land art en savoir plus : http://www.wikilinks.fr/selection-de-land-art/

FINANCES COMMUNALES La maîtrise des dépenses comme objectif.

Adoption du budget 2014

Nous devrons adopter le budget 2014 avant le 30 avril 2014.

Notre connaissance des comptes administratifs des trois dernières années, puisque nous les avons déjà étudiés, nous aidera dans ce travail et nous permettra de tenir les délais. (pour mémoire, les comptes administratifs sont les documents comptables qui retracent les dépenses et les recettes de la commune par exercice).

Baisse des charges à caractères général (= dépenses de fonctionnement sauf le personnel)

Il nous faudra ensuite analyser précisément les dépenses récurrentes puis en contrôler l’usage et procéder à des ajustements si nécessaire.

Les pistes suivantes seront étudiées :

  • limiter les dépenses énergétiques : électricité, carburants,… en régulant l’usage des appareils, en isolant les locaux …

  • Négocier avec nos prestataires actuels les taux d’intérêts des emprunts, les termes des contrats en cours afin d’en baisser le coût

  • Pour tous les achats et contrats à venir : faire jouer la concurrence systématiquement en contactant au minimum trois entreprises et en sollicitant dans le cadre de marchés à procédure adaptée des entreprises breuilletones

Notre objectif : - 2% par an de dépenses des charges à caractère général

Ces économies sont incontournables :

  • afin de combler les baisses des recettes de l’Etat vers les collectivités puisque les dotations stagnent pour l’instant et seront amenées à diminuer dans le futur,

  • afin de financer de nouvelles dépenses à la charge des communes telles que la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

Désendetter la commune de Breuillet tout en investissant avec mesure

Nous envisageons d’échelonner les investissements au cours du mandat afin de respecter les capacités financières de notre commune et c’est pourquoi les investissements que nous effectuerons seront à taille breuilletone.

Ces investissements devront être financés par :

- de l’autofinancement (la commune de Breuillet est en capacité d’en dégager chaque année)

- des subventions (Etat, Région, Département, CARA…) seront sollicitées avec discernement

- un emprunt sera fait si cela est impératif mais le recours à l’emprunt ne devra pas être systématique (parfois nécessaire en l’attente d’une recette à venir).

La commune de Breuillet doit investir en permanence pour préparer l'avenir.

En plus, des investissements récurrents tels que la voirie, et la mise aux normes accessibilité, qui vont de pair et sont indispensables au maintien des infrastructures existantes, nous nous engageons à réhabiliter en priorité le patrimoine communal quand cela est techniquement possible et générateur d’économies.

Nous nous engageons à réaliser pour Breuillet des investissements nécessaires, raisonnés et adaptés à ses besoins.

Réalistes et responsables, nous ne vous faisons pas la vaine promesse de réduire vos impôts. La part communale des impôts locaux ne sera pas augmentée.

Chaque année, nous ferons le bilan de ces engagements.

NOTRE PROJET

NOS PRIORITES

LA PLACE - Dynamiser le commerce et rendre le cœur du village plus convivial, plus vivant et plus attractif.

Toute la place J.N. De Lipowski doit être repensée, réaménagée et rénovée pour en faire un lieu qui réponde à des besoins variés : parking, espaces de convivialité, espaces disponibles pour l'organisation de manifestations, accueil du marché hebdomadaire, circulation des piétons et des vélos, lieu de rassemblement, accès aux commerces, aux écoles...

Cet espace doit être accessible à tous et sécurisé.

Ce nouvel aménagement du centre du village devra prendre en compte les nouvelles exigences d'accessibilité et de sécurité.

De nos rencontres avec les commerçants et les usagers il ressort un état des lieux très négatif :

  • De nombreuses places de stationnement sont perdues car les véhicules sont mal garés faute d'un balisage efficace des emplacements.

  • Des véhicules stationnent trop longuement sur les places de proximité.

  • Les pavés disjoints présentent un danger réel pour les piétons, et provoquent un bruit de roulement mal supporté par les riverains.

  • La circulation est trop rapide sur la rue,

  • les trottoirs, sont impraticables pour les personnes à mobilité réduite.

  • L'arrêt du bus bloque la circulation dans les deux sens

  • La double cabine téléphonique semble hors d'âge,

  • il n'y a pas de toilettes publiques dignes de ce nom

  • aux heures de pointe entrer ou sortir de la place entrave le trafic,

  • l'entrée des écoles n'est pas sécurisée,

  • Il manque un véritable espace pour l'installation du marché hebdomadaire

  • les auvents des pas de porte ne sont plus en état et les bâches déversent la douche sur les passants.

A partir de vos remarques, nous pourrons vous livrer quelques pistes de réflexion

car la population aura un rôle actif dans l'élaboration de ce projet.

Une large consultation des commerçants, des riverains, et des usagers devra permettre de définir le meilleur cahier des charges avant le travail des professionnels.

Le projet définitif sera choisi par les Breuilletons lors d'une ultime consultation.

L'objectif est de redonner une âme au coeur du village pour valoriser nos commerces et apporter à tous plus de confort et de bien vivre.

DEPLACEMENTS DOUX La voie de la sagesse

Nous souhaitons faire aboutir le projet de liaison douce pour relier les hameaux au centre afin qu'il soit accessible aux Breuilletons et aux familles en vacances dans les camping. Elles pourront ainsi accéder à vélo ou à pied au cœur du village et à ses commerces.

Toutes les parties prenantes seront concertées (propriétaires fonciers, agriculteurs, habitants des hameaux, commerçants et professionnels du tourisme, CARA), et pourront apporter leur contribution. Nous dégagerons ensemble le consensus qui prendra en considération les intérêts des exploitants agricoles et des futurs usagers, tout en faisant coïncider ces voies cyclables avec le projet global de la CARA pour relier l'océan à la Seudre.

Nous serons particulièrement attentifs à la jonction entre ces voies douces et la place pour qu'elles soient réellement utiles à tous.

La réfection des voies et des trottoirs, devra se faire dans le respect des nouvelles normes d'accessibilité, particulièrement dans la rue du Centre. Ce qui est indispensable aux handicapés est précieux pour les personnes âgées et les familles : pouvoir se déplacer facilement et en toute sécurité.

NOTRE PATRIMOINE

Nous avons pris en compte une demande unanime : faire revivre notre patrimoine bâti et le mettre en valeur et surtout, privilégier les bâtiments existants avant de lancer d'autres constructions.

Les anciens bâtiments communaux sont souvent très abimés faute d'entretien.

Salle des fêtes, écoles, mairie, salle des expositions, ancienne maison Richard dite

« maison bleue », ancienne poste, presbytère. Tous ces édifices méritent notre attention.

Nous étudierons toute les possibilités de réhabilitation.

Chaque fois que cela sera possible nous engagerons un plan de travaux pour

rénover, isoler... et redonner vie en attribuant une nouvelle fonction, utile à la collectivité.

Il sera indispensable de réaliser un bilan thermique global. Grâce au Plan Energie Climat de la CARA et aux concours de la région, nous pourrons faire les investissements nécessaires pour que les bâtiments communaux puissent être utilisés sans gaspillage : chauffage, éclairage.

Nous étudierons attentivement les études réalisées sur l'état de la salle des fêtes. Au regard des besoins et des ressources financières, nous pourrons décider de l'avenir de cette salle. Nous n'engagerons pas la commune dans un projet fastueux et dispendieux qui ne corresponde pas à sa taille et à ses besoins.

Le patrimoine de notre commune est aussi paysager avec l'alternance de bois, de champs, de vignes, de marais. Les hameaux et leurs maisons traditionnelles, les petits cimetières privés, notre marais et son activité ostréicole, autant de lieux qui sont propices à la promenade et aux découvertes. Il sera capital de le protéger. Il participe à notre bonheur de vivre à Breuillet et valorise notre patrimoine commun et nos propriétés individuelles.

Notre belle église du XIIe siècle, monument historique, son presbytère et son jardin forment un ensemble remarquable. C'est une richesse que nous devons mettre en valeur pour le prestige de notre commune et la fierté de ses habitants.

NOTRE PROJET

L'EMPLOI

Si l'emploi n'est pas du domaine de compétence de la commune, rien ne l'empêche d'engager une politique qui favorise l'activité économique. Elle ne peut réaliser les investissements lourds qui incombent à la CARA mais peut agir par la combinaison de différents moyens.

  • Favoriser le développement du principal gisement d'emploi qui s'ouvre pour l'avenir : le service aux personnes âgées dans le cadre du maintien à domicile. Nous abordons ce point en détail dans notre projet pour les aînés.

  • Faire connaître nos artisans et prestataires de service (annuaire, site internet...)

  • Privilégier les professionnels breuilletons pour les dépenses qui échappent aux procédures d'appel d'offre.

  • Mettre en place une signalisation efficace des commerces, des parkings, des hébergements touristiques.

  • Proposer aux commerçants un partenariat pour l'organisation d'animations ou de foires, une ou plusieurs fois par an.

Deux de nos PRIORITÉS auront un impact réel sur l'activité économique.

Les pistes cyclables en incitant les touristes à venir au village et le réaménagement de notre place dynamiseront les commerces.

La défense de notre école joue aussi un rôle important dans la fréquentation des commerces.

L'arrivée du Très Haut Débit grâce à la fibre optique à l'horizon 2015 est une chance pour nos entreprises. Elle peut être une opportunité d'attirer de nouvelles installations.

Notre commune est également riche de son activité ostréicole et agricole. S’ils sont peu nombreux, les ostréiculteurs et les agriculteurs ont un rôle déterminant. Nous souhaitons soutenir leur activité par la défense et la protection des terres agricoles et des marais.

Quelques idées pour développer l'offre faite aux touristes :

  • Organiser des circuits de randonnée pédestre ou à vélo pour faire découvrir le patrimoine et les paysages de notre commune.

  • Aménager une petite aire d'accueil pour les camping-cars.

  • Faire connaître l'offre touristique de notre commune (camping, chambres d'hôtes, activités équestres, loisirs, manifestations...) par un Point Information Touristique, site internet, brochures, plans...

Nous proposons à tous les acteurs de la vie économique d'entretenir avec eux un contact permanent par le biais de commissions. Nous avons à créer ensemble les conditions de la réussite pour Breuillet.